Click to Watch in HD > Privés de savoir ? #DATAGUEULE 63

Watch Abonnez-vous ▶ http://bit.ly/DataGueule Partagez sur Facebook ▶ http://bit.ly/Datagueule63 Partagez sur Twitter ▶ http://bit.ly/datagueule63 Dans le monde de la recherche scientifique, publier ses travaux est un passage obligé. Cela permet aux chercheuses et chercheurs de faire connaître leur travail mais aussi dêtre identifié par leurs pairs et pourquoi pas dobtenir un poste, à condition dêtre publié dans les bonnes revues. Sauf que cette mécanique de publication - qui permettait à la base de faire circuler le savoir - est devenue une vraie chasse gardée économique : celle des éditeurs scientifiques. Quelques grands noms comme le neerlandais Elsevier ou le groupe Springer/Nature se partagent un marché juteux et privatisent au passage des travaux scientifiques la plupart du temps financés par des fonds publics. SOURCES 34% de marge et une rentabilité 4 fois supérieure à ses camarades à la bourse de Londres : bienvenue dans le monde de lédition scientifique ! : https://is.gd/D8MJxj Elsevier possède 16% des revues scientifiques publiées dans le monde : https://is.gd/dhN4zN Si vous ajoutez les autres géants que sont Springer/Nature, Wiley/Blackwell et Taylor and Francis, vous obtenez une main-mise qui grimpe à 40% du marché : https://is.gd/D8MJxj Chaque année, les abonnements à ces journaux génèreraient 7.6 milliards deuros de chiffre daffaire : https://is.gd/xU4duR Chaque mois, 12 millions de chercheurs utilisent ScienceDirect, le portail de publication dElsevier où sont référencés plus de 13 millions de documents : https://is.gd/dhN4zN Depuis 20 ans, aux États-Unis les prix des abonnements aux revues scientifiques ont augmenté en moyenne de 7% tous les ans : https://is.gd/woDg3F + https://is.gd/VMmtNa Du coup, sur ces mêmes 20 ans, les revenus et profits d’Elsevier, par exemple, ont été multipliés par 4 : https://is.gd/D8MJxj En 2014, en France, les universités et laboratoires de recherche auraient dépensé 105 millions deuros pour ces abonnements : https://is.gd/woDg3F En Angleterre, entre 2010 et 2014, les paiements des universités aux géants de lédition scientifique auraient augmentés de 50% : https://is.gd/95qNt7 En 2015, en Grèce, le portail public diffusant les publications scientifiques suspend son service, faute de fonds : https://is.gd/WfDa2Y En 2016, là aussi pour des raisons budgétaires, luniversité de Montréal a renoncé à 2.116 revues du géant Springer/Nature pour nen garder que 150 : https://is.gd/SscDjV Sur le facteur dimpact : https://is.gd/L4kkxz Entre 2008 et 2011, plus de 50% des articles publiés dans Nature ne furent cités quune seule fois, ou pas du tout : https://is.gd/TwaEci Or, publier dans des revues bien notées est devenu un critère dembauche pour les chercheurs : https://is.gd/woDg3F + https://is.gd/D8MJxj La licence Elsevier, par exemple, autorise ses abonnées à utiliser des extraits de textes publiés nexcédant pas 200 caractères : https://is.gd/0nIVDT À condition que lauteur de larticle ou son université paie une participation aux frais de publication. Chez Elsevier, elle peut grimper jusquà 5.000e par article : https://is.gd/D8MJxj + https://is.gd/woDg3F Sci-Hub : https://is.gd/EtpWsh + https://is.gd/O8DYBB + https://is.gd/XvO59M Pourtant, ce ne sont pas les chercheurs - auteurs de ces articles - qui ont attaqué Alexandra Elbakyan en justice à lautomne 2015. Cest bien Elsevier, le géant de lédition, dont Sci-Hub menace le monopole : https://is.gd/dmhMaq Entre septembre 2015 et mars 2016, sur 28 millions darticles téléchargés à travers le monde via Sci-Hub, lIran, la Chine et lInde cumulaient le plus grand nombre de téléchargements. LÉgypte, la Tunisie ou lIndonésie faisaient aussi partie des 10 pays où lon utilise le plus ce site : https://is.gd/RHyJZU + https://is.gd/WBFNQd + https://is.gd/VT2DjH Jusquen 1908, en France et dans la plupart des pays européens, les publications scientifiques bénéficiaient dune exception au droit dauteur : le droit de recopie : https://is.gd/zocQ8j + https://is.gd/GzsS5L Au milieu du XXeme siècle, alors quElsevier publiait ses premières revues scientifiques, cet usage à disparu : https://is.gd/zocQ8j ----- Suivez #DataGueule sur Facebook ▶ https://www.facebook.com/DataGueuleOfficiel/ IRL est aussi sur : Facebook ▶ https://www.facebook.com/IRLstories Twitter ▶ https://twitter.com/IRLstories Youtube ▶ https://www.youtube.com/IRLstories Retrouvez tous les épisodes de #DataGueule sur IRL http://irl.nouvelles-ecritures.francetv.fr/datagueule-1.html

Youtube Channel / Data Gueule
Loading